FANDOM


Dispositif à usage unique utilisé pour pirater automatiquement les panneaux de commande verrouillés.

Le schéma est réutilisable et ne sera pas consommé.

– Description en jeu

Cet objet permet de pirater automatiquement une console. Lorsque vous souhaitez pirater une console, rendez-vous dans l'interface en pressant X (par défaut), puis au lieu d'effectuer le décodage, cliquez sur Utiliser un Décodeur, juste en dessous du schéma.

Exemples d'utilisation utile :

  • Pendant qu'on est attaqué durant un piratage.
  • Si une vitre est brisée dans les vaisseaux Corpus.
  • Sauver un Otage en quelques secondes.

Obtention Modifier

Les Schémas de 1x et 10x sont achetables dans le Marché pour respectivement Credits 32px 500 pour le 1x et Credits 32px 250,000 pour le 10x. Ces schémas ne seront pas consommés car ils sont réutilisables.

Pour 1 Décodeur

Matériaux Requis
Credits64
100
Ferrite64
400
Salvage64
400


Temps: 1 min
Rush: Platinum64 1
MarketIcon2 Prix Marché : N/A Prix du Schéma : Credits64 500

Pour 10 Décodeurs

Matériaux Requis
Credits64
9,000
Ferrite64
3,600
NanoSpores64
3,600


Temps: 1 min
Rush: Platinum64 1
MarketIcon2 Prix Marché : N/A Prix du Schéma : Credits64 250,000

Notes Modifier

  • Un maximum de 200 Décodeurs peut être emmené sur une mission.
  • L'utilisation de Décodeurs peut faciliter le passage du rang de maîtrise 4 à 5 où le test requiert de pirater 9 terminaux dans un temps imparti.
  • Lors d'un piratage, le Décodeur peut être rapidement utilisé en pressant "Y", si le joueur n'a pas défini un raccourci consommables différent.
  • Les terminaux Corpus étant limités dans le temps de piratage, l'utilisation d'un Décodeur peut s'avérer un atout pour ne pas déclencher les alarmes.
  • Les Décodeurs ne sont pas autorisés sur les missions Sortie, Cauchemar ou certaines alertes et event spécifiques.

Divers Modifier

  • Un Décodeur est un outil de cryptage/décryptage utilisant un algorithme, dénommé également "chiffre".

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .